Historique du 5 Gp CIS

L'étendard 5 TTr

Le Livre d'Or

Les jumelages

Historique de l'arme TTr

Galerie des chefs de Corps

Insignes

Matériel de transmission

L'histoire du «5» ne commence vraiment qu'à la deuxième guerre mondiale, le 25 août 1939, date du décret de la première phase de la mobilisation générale.
Ainsi, le Régiment des Troupes de Transmissions créé à l'entre-deux-guerres, donne naissance à vingt-deux bataillons TTr comprenant deux à trois Compagnies et à onze Compagnies indépendantes.
Un «5ème bataillon TTr», mobisée à partir de Soignies, partagera le sort de la 5ème Division d'Infanterie à laquelle il est adjoint au cours de Campagne de 1940.
Tout au long de son déroulement, le 5 TTr aura accompli vaillamment son devoir et participé à l'octroi aux TTr de la citation " BATAILLE DE BELGIQUE 1940 ".
En 1946, le 5 TTr prend ses quartiers à la caserne ROLIN, sur le territoire de la commune d'ETTERBEEK.
La participation conjointe aux cérémonies organisées par cette dernière et par le Bataillon, fait naître des liens privilégiés qui déboucheront en 1966 sur le parrainage du 5 TTr par ETTERBEEK, à l'initiative du Chef de Corps, le Lieutenant-Colonel BEGUIN et accepté par le Collège des Bourgmestre et Echevins.
L'éloignement survenu à partir de 1974, suite au déménagement du Bataillon vers PEUTIE d'abord, puis plus tard vers la région liégeoise, n'altérera ni les liens solides établis ni la fréquence des rencontres.

En 1976, les nombreux départs en retraite et les tout aussi nombreuses mutations des anciens, génèrent un sentiment de crainte de perdre tout contact avec tous les "amis" du Bataillon. Alors naissent un légitime désir de sauvegarder les liens d'amitié et une volonté d'assurer la pérennité des relations exceptionnelles.
En fin mars, réservistes démobilisés et actives partants suggèrent à ceux qui restent de créer une "Amicale d'anciens du 5 TTr".

Le 2 mai 1976, l'Adjudant de Corps, l'Adjudant-Chef STÖRM, dépose auprès du Chef de Corps, le Lieutenant‑Colonel ISEUX, un projet de "Statuts", rédigés sur base des documents de la Fédération Nationale des Combattants et de la loi du 27 juin 1921, avec l'aide de Baudouin DEVOS pour les aspects de droit et de législation.
En août 1976, commence la recherche des adresses de tous les anciens auprès des organismes compétents et un premier train de lettres est expédié.
Le 11 octobre 1976 a lieu la première réunion du comité fondateur de la "Fraternelle du 5e Bataillon des Troupes de Transmissions" dont les buts sont quasi les mêmes que ceux définis encore aujourd'hui.

Le 15 novembre 1976, les premiers "Membres d'Honneur" ayant accepté le titre, sont élus. Il s'agit de M DEFOSSET, Bourgmestre de notre Commune marraine ETTERBEEK, de
M. WAUQUIER, Secrétaire communal, de MM. les Echevins DANDOY, LECLERCQ, MULLER et de M PELLEMAN, Chef du Service Sports et Fêtes.

Le 26 novembre 1976, a lieu l'installation officielle par le Chef de Corps du "Comité fondateur" : Adjudant-Chef STORM (Président); Adjudant-Chef HENRARD (Vice‑Président); 1er Sergent-Major DEVOS (S1); Commandant DENDAL (S2 ‑ S3); Adjudant-Chef D'HAESE (S4); 1er Sergent-Major GODALIER (Trésorier).
Le 27 novembre 1976, est organisé le premier "Bal de la Fraternelle". Le 23 décembre 1976, le Colonel BEM TICHON accepte la "Présidence d'Honneur".
Le 20 mars 1977, les membres sont convoqués à la "1ère Assemblée Générale" statutaire qui met en place, après élections régulières, le 1er Comité, conservant tous les précités avec quelques changements de fonctions et l'entrée de l'Adjt René ANTOINE.

Face au succès remporté par cette initiative, la Fraternelle décide de se doter d'un étendard. Le 17 décembre 1977, durant une Assemblée Générale Extraordinaire, Madame ISEUX, qui a accepté d'être la marraine du "drapeau" nouvellement acquis par la Fraternelle, remet celui-ci à notre Président d'Honneur, le Général‑Major TICHON, qui le confie immédiatement aux bons soins de notre premier porte‑drapeau, le CpI ROSSI. Le Lieutenant‑Colonel ISEUX quant à lui, reçoit son diplôme de "Vîce‑Président d'Honneur".

Le 16 septembre 1978, l'occasion de la 2e Assemblée Générale permet d'organiser le 1er "Banquet des Retrouvailles" qui deviendra lui-aussi une coutume incontournable.
Le 21 octobre 1978, suite à la démission pour motifs personnels du Commandant DENDAL en tant que Président, c'est le Commandant VANORMELINGEN qui lui succède.
Le 12 mars 1979, après une préparation minutieuse de statuts valables, le Comité décide de passer de la forme "Association de Fait" à "Association Sans But Lucratif et fait paraître les statuts aux annexes du Moniteur belge.

En 1982, pour renforcer les contacts et tenir les membres au courant de tout ce qui concerne la Fraternelle, un périodique est créé qui s'appelle "FRATER NEWS" et qui paraît trimestriellement.

En 1985, sous les auspices de la commune d'ETTERBEEK, une "Charte de Jumelage" est signée avec la Section d'Etterbeek de la Fédération Nationale des Combattants, afin de concrétiser les bonnes relations qui nous unissent depuis longtemps par le biais des nombreux contacts lors des manifestations patriotiques organisées au sein de notre commune marraine. En 1986, furent concélébrés avec un éclat particulier, le 20e anniversaire du parrainage du Bataillon par ETTERBEEK et le "10e Anniversaire" de la création de la Fraternelle. En cette même année, afin de préserver et de renforcer l'image de FRATER au sein du bataillon, le Conseil d'Administration de la Fraternelle, après consultation avec le Chef de Corps, décide la création d'un "Prix du Mérite" qui sera remis par des représentants de la Fraternelle, à des éléments particulièrement méritants, lors des camps organisés par le Bataillon, où que ce soit. Le samedi 13 juin 1992, la Fraternelle offre au Bataillon lors d'une cérémonie, des nouvelles plaques désignant la rue du Bataillon dans le quartier de PEUTIE, "Rue Sergent HENRIET", du nom d'un Sous‑officier CSOR qui trouva accidentellement la mort le 12 octobre 1975, en rentrant chez lui à l'issue d'une manoeuvre, pressé de rejoindre sa jeune épouse qui attendait un heureux événement et qu'il ne reverra jamais.

En 1993, le Conseil d'Administration, régulièrement mandaté par l'Assemblée Générale, affilie la Fraternelle comme composante de la Fraternelle Royale Nationale des Troupes de Transmissions. En 1994, d'une part sur proposition du Colonel BEM e.r. DONNAY, ancien Chef de Corps et membre de FRATER, devenu artiste peintre renommé, et d'autre part grâce à l'assentiment de Monsieur le Bourgmestre Vincent DE WOLF et la collaboration des services de la Commune d'ETTERBEEK, la Fraternelle faisant appel à l'expérience dans ce domaine de son Vice-Président Henri STÔRM, organise une "Exposition des Oeuvres des Artistes et Artisans du 5e Bataillon des Troupes de Transmissions et de sa Fraternelle" qui sera réitérée sous forme biennale pendant quelques années. 

La Fraternelle a survécu à toutes les turbulences provoquées par les divers déménagements du Bataillon, sa transformation en Groupe de Systèmes de Communication et d'Information (Gp CIS) le 05 mai 2003 sur la place de Tournai jusqu'à sa dissolution en mars 2011 (Plan De Crem). Le dernier chef de Corps est le Major Jeff VANDROMME.

L'emblême 5 TTr / 5 Gp CIS a été remis au Musée royal de l'armée le 29 mars 2011 en presence du chef de corps, de l'adjudant de corps
(Adjudant-major Werner NOTREDAME) et du caporal de corps (premier caporal-chef Thierry FANTIGROSSI) - voir PV de remise.

Le calendrier des manifestations que la Fraternelle a organisées et organise annuellement ou auxquelles elle participe comme invitée est relativement étoffé.

Le Conseil d'administration est aujour'hui composé de Gilbert DEWATTINES (président), Baudouin DEVOS (vice-président), Jeff VANDROMME (vice-président), Richard SIMAR (secrétaire), Claude SCUTENAIRE (trésorier), André HUBAUT (membre). 
Président d'honneur depuis le 19 mars 2014: Général de Brigade Jean-Pierre DEVOS, Ir. ; Vice-president d'honneur: Cdt e.r. Pierre VANORMELINGEN